La pandémie de Covid-19 et ses deux confinements ont eu raison de la stabilité financière que de nombreux jeunes s’étaient construite.

➡ 90.000 jobs étudiants ont été perdus pendant la pandémie de coronavirus
➡ la recherche d’un premier emploi après la fin des études a été rendue ardue voire impossible,
➡ lenteurs administratives liées à l’adaptation des services publics et sociaux à la pandémie.

Résultat, après un an de Covid-19, et à l’instar d’autres groupes de population, la situation financière des jeunes a plongé ; certains tombant même dans la pauvreté.

Pour venir en aide aux 18/25 ans, 24 millions d’euros ont été dégagés par le gouvernement fédéral. Et la ministre PS Karine Lalieux, en charge de la lutte contre la pauvreté, a rappelé via « qu’il n’y a pas de honte à se tourner vers le CPAS, à demander de l’aide. »

Pour en savoir plus sur les services mise à disposition par le CPAS de la commune de Rumes, rendez-vous sur la page de la commune de rumes.

D’autre part, n’hésitez pas à vous tourner vers nos conseillers communaux CPAS Marie-Line Dropsy (marieline.dropsy@cpasrumes.be) et Eric Lorthioir (eric.lorthioir@cpasrumes.be). Ils sont à votre écoute et vous conseilleront comme il se doit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s